La Côte Bleue constitue la partie septentrionale de la Rade de Marseille. Située à l'Est du Golfe de Fos, elle est séparée de l'Etang de Berre par la Chaîne de l'Estaque ou de la Nerthe. Elle appartient au parc marin de la Côte-Bleue avec ses zones marines protégées et ses récifs artificiels dans lesquels la reproduction des espèces (faunistiques et floristiques) est assurée.


Le littoral de la Côte Bleue s'étend sur une trentaine de kilomètres, depuis la Pointe de Corbière (quartier de l’estaque), jusqu'à l'Anse des Laurons, à l'Ouest. Falaises et calanques
constituent alors le relief dominant. Les petits ports typiques font aussi parti du paysage. La
Côte Bleue représente la partie un peu moins connue de Marseille. En effet les Calanques sont prises d’assaut alors que ce massif est plus calme. La Cote Bleue s’étend de Carry le Rouet à l’Estaque. Le littoral est assez découpé mais offre des falaises assez basses et des vues imprenables sur Marseille.

 

Les calanques de Marseille à Cassis : Sormiou, Morgiou, Sugiton, Marseilleveyre, En Veau, Port Pin,… ne se présentent plus, inscrites au patrimoine mondiale de l’UNESCO les Calanques de Marseille à Cassis sont aussi surprenantes que connues.

 

Les calanques de Marseille s'étendent sur plus de vingt kilomètres de côtes sur la mer Méditerranée entre le village des Goudes, quartier du sud-ouest de la ville de Marseille, et la commune de Cassis.
Elles ne se trouvent qu'à quelques dizaines de minutes de la Canebière selon la circulation. C'est un des sites les plus remarquables de France, et une zone majeure de ressources naturelles et d'activités sportives pour son million de visiteurs annuels. Le mot calanque (du provençal « calanco », «escarpé ») désigne une vallée creusée par une rivière, puis récupérée par la mer…